Tag Archives: égalité

IVG : Lydia Guirous invitée du Grand Soir 3 (vidéo)

22 jan

Lydia Guirous était l’invitée du journal « Le Grand Soir3″, lundi 21 janvier, pour
réagir sur le projet de loi sur l’égalité hommes-femmes et l’IVG

Galerie

L’avenir du féminisme passera par les écoles…

8 mar

Le mouvement féministe s’est construit autour de l’affirmation de l’autonomie des femmes dans la société. C’est un combat politique, qui s’est décliné autours de problématiques juridiques, sociales, voire religieuses. Force est de constater que les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances, actuellement en France.

Pourquoi ?

C’est un problème de méthodologie ou plutôt de stratégie du message véhiculé autour du mouvement féministe. L’enjeu du débat sur la parité, ne repose pas sur l’avènement de nouvelles libertés individuelles ou d’un égalitarisme forcené, mais sur un changement de culture du rapport à l’autre, et notamment aux femmes.

Le féminisme contemporain doit se construire autour de l’idée que la parité n’est pas un combat contre les hommes, mais un combat avec ces derniers.

En effet, les actions menées par certaines associations féministes, n’ont eu pour effet que de marginaliser le débat sur la parité, le relayant au rang de gadget ou de sujet facile ayant pour vocation d’asseoir les prémisses d’éventuelles carrières politiques et d’augmenter les phénomènes de discrimination dont sont victimes les femmes…

Pourtant le féminisme est une idéologie à part entière qui ne peut se rattacher à aucun parti politique. C’est un projet de société, de vie collective, se situant à la fois dans la problématique de la liberté individuelle et dans la problématique de l’égalité. Autrement c’est un projet républicain qui est à la confluence des valeurs historiques de la gauche et de la droite.

Comme toute valeur républicaine, celle-ci doit faire l’objet d’un apprentissage culturel dans les écoles dès le plus jeune âge. Le féminisme n’est en fait qu’une composante du civisme, que toute personne responsable doit s’approprier pour intégrer le creuset de valeurs, qui fait la richesse de notre pays.

Dans toutes les écoles, dès la maternelle, l’accent doit être mis sur la parité par le biais d’enseignements spécifiques, afin de préparer les enfants d’aujourd’hui à devenir les citoyens libres et éclairés de demain.

Ce n’est pas en insérant des clauses ou des alinéas dans les textes de loi ou les programmes politiques de candidats à des élections nationales, que la parité progressera. C’est en éduquant les jeunes esprits que le combat féministe trouvera l’écho originel qu’il recherchait à sa création. Il faut rapidement insuffler un souffle nouveau dans le rapport homme-femme dans les écoles maternelles et primaires.

Lydia Guirous - Présidente du club Future, au Féminin

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 546 autres abonnés

Construisez un site avec WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :