Quelle est la durée entre le compromis et l’acte de vente ?

405
Partager :

Une fois le contrat d’achat signé, une période moyenne de 3 mois s’écoule pour que la déclaration de vente finale soit signée.

Un délai de 3 mois entre le compromis et la vente ?

Bien entendu, le notaire responsable de la rédaction du document doit rédiger le certificat d’achat. Cependant, ce n’est pas le moment où cela prend vraiment du temps, car écrire un tel acte est toujours à peu près le même. Les véritables raisons de ce retard de trois mois, difficile à compresser, sont très diverses et variées.

Délai de rétractation — SRU — 10 jours

Tout d’abord, la loi SRU prévoit un délai de rétractation en cas d’achat d’un immeuble résidentiel par une personne. Ce délai est de 10 jours à compter de la signature du contrat d’achat et lorsque toutes les pièces nécessaires sont jointes au compromis. Il n’est pas possible de renoncer à cette période de réflexion. Pendant cette période, l’acheteur peut renoncer à la vente à tout moment sans justification et sans pénalités financières.

Droits de préemption — 2 mois

Si le compromis est signé, les notaires ont encore beaucoup à faire pour préparer l’acte d’achat final. En particulier, il est vérifié s’il existe un droit de premier refus. Il est probable que plusieurs personnes (naturelles ou morales) utilisent ce droit de rejet anticipé.

Premièrement, lorsque la propriété est vendue à la location, le locataire qui l’occupe a la priorité d’acheter l’appartement. Le notaire doit donc s’assurer que le locataire renonce à son droit de premier refus. Le locataire dispose alors d’un délai de préavis d’un mois pour décider.

Après tout, la municipalité est probablement aussi une ville dite urbaine exercer le droit de premier refus. Le notaire informe donc la mairie de son intention de vendre le bien au prix convenu avec l’acheteur. La municipalité peut alors décider en priorité d’acheter la propriété et de remplacer l’acheteur. Elle dispose d’un maximum de 2 mois pour décider de son choix. Une non-réponse de sa part au-delà de ce délai est considérée comme une renonciation à son droit de premier refus.

Période de prêt — 45 jours

Si l’acheteur finance son acquisition en partie à crédit, il bénéficie automatiquement d’un retard d’emprunt. Il est en effet nécessaire de donner à l’acheteur le temps de recevoir une offre de prêt. La loi exige donc que l’acheteur dispose d’un délai minimum de 30 jours pour obtenir votre prêt. Dans la pratique, le compromis prévoit généralement une période comprise entre 45 et 60 jours compte tenu des délais de réponse des banques.

Pouvons-nous accélérer le temps de vente ?

Certains délais ne dépendent pas de la réactivité du notaire. Très souvent, il s’agit de délais légaux, qu’il est donc difficile de raccourcir.

Cependant, il existe plusieurs moyens de réduire le temps entre la signature du compromis et la vente finale.

Préparation des documents administratifs

Si vous êtes un vendeur, cela inclut :

  • Le titre du bien mis en vente,
  • les diagnostics immobiliers obligatoires,
  • les procès-verbaux des assemblées générales si le bien est copropriétaire…

Si vous avez déjà préparé tous ces documents, il vous suffit de les envoyer à votre notaire au début de la vente. Cela empêche le notaire de vous les réclamer et potentiellement plusieurs fois d’avant en arrière, ce qui peut perdre plusieurs semaines très rapidement.

Acheter de l’argent

Quand en achetant de l’argent, vous n’avez pas besoin de temps pour obtenir un prêt immobilier. Cela réduit de plusieurs semaines le délai entre la signature du compromis et le client de vente final.

Accélérez la réponse communautaire

La municipalité doit décider d’exercer ou non son droit de premier refus. Bien sûr, la communauté ne veut pas se mettre en travers la plupart du temps. Malheureusement, certaines villes préfèrent courir la période de deux mois au lieu de réagir négativement au notaire.

Prévoyez votre demande de financement

Si vous avez un vous avez reçu un accord de base de votre banquier, mettez toutes les chances de votre côté pour que votre dossier soit traité rapidement lorsque vous demandez une note de crédit.

Encore une fois, cette approche attendue pourrait vous permettre de raccourcir le temps nécessaire pour obtenir des prêts et d’accélérer la signature de la vente finale.

Suivez l’évolution de la rédaction avec le notaire

Après tout, les notaires ont également beaucoup de chèques à faire et doivent collecter certains documents officiels en prévision de la vente finale. Par conséquent, un suivi attentif de l’affaire peut aider à éviter de prendre du retard inutilement.

Partager :